Accueil > DOCUMENTATION > Indicateurs en santé au travail > Étang de Berre

Imprimer

HAP Étang de Berre

À l'initiative de médecins du travail du pourtour de l'étang de Berre, une nouvelle approche du risque cancérogène professionnel appliquée aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) a été élaborée par le Laboratoire de Biogénotoxicologie du Service de Médecine et Santé au Travail, Faculté de Médecine de Marseille. Cette approche a donné lieu à une étude ayant pour objet de contribuer à la connaissance et à l'évaluation des risques cancérogènes liés aux HAP et d'améliorer leur prévention. La région de l'étang de Berre a été choisie en raison de sa forte concentration en entreprises de la pétrochimie et de la sidérurgie ainsi que des intenses trafics routiers et aéroportuaires.

Le caractère novateur de cette étude réside dans la mise en œuvre coordonnée des diverses approches du risque actuellement disponibles, à savoir :

  • l'étude des postes de travail avec analyse des modalités d'exposition,
  • la métrologie des ambiances de travail par les méthodes analytiques usuelles associées à la mise au point de nouvelles techniques pour le dosage des dérivés nitrés des HAP,
  • l'évaluation des caractéristiques génotoxiques et carcinogéniques des ambiances de travail grâce au recours à divers tests de mutagenèse et aux technologies des puces à ADN,
  • la surveillance biologique des travailleurs exposés au moyen de la biométrologie (dosage de métabolites urinaires) et de tests de toxicologie génétique s'inscrivant tant dans l'évaluation de l'exposition (test d'Ames appliqués aux urines) que dans la détermination des effets moléculaires ou cellulaires précoces (lésions primaires de l'ADN, mutations…).

L'ensemble de ces stratégies permettra aux acteurs de la prévention d'identifier plus précisément les situations potentiellement dangereuses et de mieux évaluer le risque au poste de travail afin de définir les actions de prévention les plus adaptées.

Ce projet a pu être concrétisé grâce :

  • au soutien financier apporté par le IVe contrat de plan Etat-Région 2000/2006 dans le cadre de la mise en place d'un réseau de veille et de prévention des risques professionnels,

À la volonté de collaboration entre divers partenaires :

  • la Commission Solidarité du Conseil Régional de la région PACA,
  • les préventeurs institutionnels : la Caisse Régionale d'Assurance Maladie du Sud-Est (CRAM-SE), la Direction Régionale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTE-FP) de la région PACA,
  • des acteurs de la prévention en entreprise (employeurs, médecins du travail, salariés…),
  • des scientifiques universitaires et hospitalo-universitaires (Facultés de Médecine et de Pharmacie, Marseille).

laboratoire.biogenotoxicologie@medecine.univ-mrs.fr

Date de dernière mise à jour : 30.09.2014

© Santé et Sécurité au Travail en PACA - Plan du site - Mentions légales - Nous contacter - Crédits