Accueil > RISQUES ET PRéVENTION > Machines et équipements de travail > Les Equipements de Protection Individuelle

Imprimer
NOTA : Cette page a été réalisée par les étudiants du Master PRNT. Malgré l’encadrement de leur travail, des anomalies peuvent subsister. Ils ne sont supposés exacts qu’à leur date de parution et ne tiennent pas compte de l’évolution de la réglementation. N'hésitez pas à nous signaler toute coquille. Avec nos remerciements anticipés.

Les Equipements de Protection Individuelle

«Les EPI ne protègent que ceux qui les portent. »

Un EPI (Equipement de Protection Individuelle) constitue le dernier rempart entre l’opérateur et un danger susceptible de menacer sa santé ou sa sécurité au travail. Dans une démarche de prévention l’EPI ne fait baisser que la gravité du risque et non pas sa probabilité d’occurrence. Etant donné que cet équipement constitue l’ultime rempart il est nécessaire de privilégier avant l’utilisation d’EPI les équipements de protection collectifs.

Travail encadré d'étudiant

Equipements de Protection Individuels

I -  Pourquoi utiliser des EPI en milieu professionnel ?

1-Obligation de l’employeur :

L’employeur a une obligation de résultat en ce qui concerne la santé sécurité physique et mentale de ses salariés. C’est du rôle de l’employeur de former/ informer les salariés sur les EPI qui sont mis à leur disposition.

2-Obligation du fabricant

Le fabricant doit respecter des règles techniques de conception, des procédures de certifications strictes préalables à la mise sur le marché et informer comment entretenir l’EPI.

3-Obligation du salarié :

Chaque salarié doit prendre soin de sa santé et sa sécurité au travail. Il est possible de sanctionner un salarié refusant de porter des EPI ou refusant d’appliquer les règles de sécurité. Ces sanctions peuvent aller du simple avertissement au licenciement disciplinaire. Pour cela il faut que les salariés soient informés des règles et procédures encadrant leur utilisation, soient avertis des risques qu’ils encourent, par le biais d’affichages, et par la mention dans le règlement intérieur des règles et des sanctions qui en découlent en cas de non-respect.

II- Quels critères pour définir l’EPI adapté au risque ?

1 - Un EPI adapté au risque

Le but d’un EPI est de pouvoir continuer le travail en présence d’un ou plusieurs risques. Ainsi il est primordial que l’EPI soit adapté au risque. Il n’existe pas d’EPI parfait ou polyvalent. Ainsi une protection que l’on veut adaptée à tous les risques peut s’avérer inefficace voire dangereuse. L’achat et par la suite l’équipement du personnel d’un EPI doivent découler d’une analyse des risques précise, réalisée notamment dans le cadre du document unique d’évaluation des risques.

2 - Conformité

Un EPI est un matériel qui protège l’utilisateur qui le porte, ce n’est donc pas un matériel anodin et pour cela il doit être conforme vis-à-vis de la réglementation.

3 - L’acceptation de l’EPI par l’utilisateur

L’utilisateur va être celui qui va mettre et porter son EPI il est donc nécessaire qu’il accepte l’EPI fourni et ne le perçoive pas comme une contrainte mais comme une réelle protection. Il est ainsi vraiment très important d’avoir des bonnes pratiques dans la démarche de choix de l’EPI.  Un EPI est d’autant plus facilement porté qu’il renvoie au travailleur une image valorisante.

III-Comment gérer les EPI ?

1 - Notice instruction du fabricant

Lors de l’achat d’un EPI, le fournisseur se doit de fournir des informations détaillées, rassemblées dans une notice d’instruction rédigée en français. Certains fabricants pour des EPI assez complexe, proposent une notice technique plus détaillée concernant l’assemblage et le réglage de l’équipement.  Dans les cas de location, le responsable doit créer une fiche de gestion dit parfois fiche de suivi qui est communiquée au preneur à sa demande.

2 - Vérifications avant utilisation

Il est nécessaire que l’utilisateur procède à une vérification de l’EPI avant chaque utilisation afin de veiller au maintien du bon état de conformité. La vérification périodique permet elle aussi de s’assurer du maintien en état de conformité des EPI et, si besoin de procéder aux réparations nécessaires ou au renouvellement de ces EPI. La réglementation relative au travail défini, pour certains EPI, la nature, le contenu et la périodicité de ces vérifications qui dans ce cas sont appelés « vérifications générales périodiques ».

3 - Obligation d’entretien

Les différentes vérifications ont pour but d’identifier les problèmes de conformité notamment d’usure ou de casse, ce qui est normal lors de l’utilisation d’un EPI.

4 - Obligation de formation

Les vérifications sont réalisées par des personnes compétentes, appartenant ou non à l'établissement.

5 - EPI d’occasion

Un EPI d’occasion est un EPI qui a déjà été utilisé dans un Etat membre de l’Union Européenne. Lorsque les EPI d’occasion sont remis sur le marché, ils sont soumis aux règles imposées pour les EPI neufs.

6 - Stockage des EPI

Même si les règles de stockage sont écrites dans la notice d’instruction du fabricant, les EPI doivent être stockés de façon à conserver leur intégrité et prolonger leur durée de conformité.

7 - Gestion des EPI

La gestion des EPI peut rapidement devenir gourmande en temps. Il est donc conseillé d’adopter une stratégie de gestion. Généralement, les EPI sont achetés par série de plusieurs équipements identiques, il est possible de les gérer de 2 manières différentes: de façon individuelle ou par lot.

Conclusion

Le recours au EPI est le fruit d’une analyse construite qui amène à définir un cahier des charges strict. Leur utilisation implique également de nombreuses obligations réglementaires concernant leur gestion. Les Equipements de Protection Individuel sont le dernier rempart avant l’accident et assure une protection efficace de l’employé s’ils sont correctement portés.

Date de dernière mise à jour : 2018

Travail encadré d'étudiant

Equipements de Protection Individuels

Veille règlementaire

N'hésitez pas à consulter la banque d'images libres de droits du Master PRNT à Marseille (Prévention des Risques et Nuisances Technologiques).
De nombreux thèmes y sont abordés tels que brûlures, risque chimique, chute de hauteur, déplacement, EPI, propreté, …

© Santé et Sécurité au Travail en PACA - Plan du site - Mentions légales - Nous contacter - Crédits