Accueil > RISQUES ET PRéVENTION > Organisation du Travail et Prévention > Le travail isolé

Imprimer

Le travail isolé

« Je tiens à mon corps, je fais de bons gestes ! »

Définition :

Le travail isolé se définit comme étant la réalisation d’une tâche par une personne seule, dans un environnement de travail où elle ne peut-être vue ou entendue directement par les autres et, avec la probabilité de visite faible.

Les risques engendrés par l’isolement :

a) Avant l’accident :

  • Risques liés au poste de travail lui-même
  • Risques liés à l’individu ( malaise…)
  • Risques liés à l’isolement psychique qui peut :
    • perturber le fonctionnement psychique
    • avoir des effets négatifs sur la performance et la qualité du travail

Les réactions psychoaffectives face à l’isolement :

Absence de stimulation et de présence humaine :

  • Baisse de vigilance
  • Sentiment d’ennui, impression d’inutilité voire d’abandon
  • « Ne peut compter que sur lui-même »:
    • Accroît l’anxiété
    • Altère le jugement

Risque de faute professionnelle

Les réactions cognitives face à l’isolement :

  • Manque de formation, d’information ou de moyen d’action pour intervenir 
  • invente lui-même une solution inappropriée et risquée (marche dégradée)

b) Après l’accident :

Aggravation des conséquences : (pas de secours ou secours tardif)

 

Statistiques :

Voir Travail encadré d’étudiants - Annexe 2

Réglementations / Recommandations :

Au regard de la réglementation, malgré l’absence de texte de portée générale interdisant le travail isolé, il y a obligation pour l’employeur :

  • de mettre en œuvre les principes généraux de prévention : l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et morale des travailleur… ;
  • d’évaluer les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs et transcrire le résultat de cette évaluation dans le document unique ; 
  • de prendre les dispositions nécessaires pour assurer les secours ; 
  • d’assurer pour certains travaux, la présence d’un surveillant: désigné, qualifié, instruit sur les mesures à prendre en cas d'incident et d'accident et ayant à sa disposition les moyens nécessaires pour intervenir, donner l'alerte et apporter les premiers secours :

Toutefois, un certain nombre de travaux dangereux sont interdits aux travailleurs isolés et nécessitent la présence d'un surveillant. L'agent assurant la surveillance doit être une personne désignée, qualifiée, instruite sur les mesures à prendre en cas d'incident et d'accident et ayant à sa disposition les moyens nécessaires pour intervenir, donner l'alerte et apporter les premiers secours.

L’ensemble des postes et les textes qui s’y rapportent, figure dans le Dossier Travail encadré d’étudiants

Rappel :les membres du  CHS-CT (ou lorsqu’il n’existe pas les délégués du personne), doivent :

  • être associés sur les actions de formations à la sécurité ;
  • avoir accès au document unique d’évaluation des risques.

 Mesures de prévention sur le plan :

Organisationnel :

  • Changement d’horaire, aménagement du poste ( Art L4144-1 à 3)
  • Aménager les locaux pour avoir des passages de personnel ayant vue sur le travailleur.
  • Procédures tenant compte de la situation normale d’isolement mais aussi des situations exceptionnelles !
  • Gestion des secours

Technique :

  • Capteurs situations « homme mort » - DATI
  • Talky walky
  • Téléphone portable
  • GPS

Inconvénients des appareils :

  • Panne, saturation du trafic, perturbation
  • Appareils spéciaux en atmosphère explosive (voir fiche ATEX )
  • Insuffisants pour la prévention des accidents

Humain :

  • Informer, former, sensibiliser
  • Impliquer les travailleurs dans l’évaluation des risques
  • Surveillance médicale et historique médical du travailleur

 Ressources utiles :

Voir Travail encadré d’étudiant - chap 9

Date de dernière mise à jour : 2008

N'hésitez pas à consulter la banque d'images libres de droits du Master PRNT à Marseille (Prévention des Risques et Nuisances Technologiques).
De nombreux thèmes y sont abordés tels que brûlures, risque chimique, chute de hauteur, déplacement, EPI, propreté, …

© Santé et Sécurité au Travail en PACA - Plan du site - Mentions légales - Nous contacter - Crédits